Défi cible 92 : emilie antier et le l'idéologie punk ! + réponse


Artiste amateur autodidacte.

vente illustrations-aquarelles-art-works- originaux et uniques @arkane- inspiration BD et fantastique- tableau et décoration


Arkane est passionnée par la bd et tous les arts graphiques qui s'en rapproche, et c'est sous cette influence qu'elle expérimente des rêves et des voyages sur papier. Elle crée des personnages invente parfois leurs histoire. Créer des mondes on des scènes. Mais son plus grand plaisir, c'est de laisser le publique de ses créations rêver à leur tour, sans son influence, s'imaginer ce qu'ils veulent en regardant ces regards et ces couleurs.


Tous les supports y passe, craie grasse, sèche, aquarelle, acrylique, crayon, feutre… Encre de chine… 

Se cherchant encore probablement, mais elle aime la polyvalence.

également une page google+: https://plus.google.com/s/emilie%20arkane
https://www.facebook.com/pages/Arkane/223201717765029?sk=info



Défi cible 92 : emilie antier et le l'idéologie punk !

L'idéologie punk est la pensée (textes de chansons, presse alternative, fanzines), le graphisme et l'esthétique (Sex Pistols, The Clash, Jamie Reid, ...) du mouvement punk et ses variantes dans le temps. Son action liée au do it yourself (en français : faites le vous-même) est ouvertement politique, liée à la contestation de l'ordre établi, à la notion de liberté individuelle, à l'anarchisme (Crass, Jello Biafra, Bérurier Noir, etc.). De nombreux auteurs comme Greil Marcus ont, après 1977, éclairé d'un jour nouveau les origines d'un mouvement qui a son importance dans la culture occidentale depuis son apparition à la fin des années 1970.
L'idéologie punk est basée sur des concepts existentialistes, anarchistes, individualistes, antiautoritaires, égalitaires voire nihilistes, avec une forte revendication de liberté personnelle et sociale, de contestation de la loi et des autorités, souvent antiraciste, antinazi luttant ouvertement contre le racisme via l'expression artistique ou musicale.
Ainsi le punk, met en avant l'urgence, l'improvisation, la singularité, le désordre et voire l'émeute. La « philosophie punk » se caractérise par l'esprit de subversion, le « do it yourself », le détournement des codes, la dérision, la mise en place de structures « alternatives », l'anticapitalisme, la liberté maximale de l'individu et la mise en place d'un cadre de vie comportant le moins de restrictions possibles.

Le punk est un genre musical qui est ainsi associé avec beaucoup de slogans : no future (en français : « pas d'avenir »), punk's not dead (en français : « le punk n'est pas mort ») ; les titres des Clash comme White Riot (en français : Émeute blanche). Craig O'Hara a publié en 1995 un ouvrage ensuite édité en plusieurs langues, intitulé en français La Philosophie du punk, philosophie alternative promise selon lui à un bel avenir.

Grace a ton art, représente nous l'idéologie punk !


Réponse :




Voila ma réponse à rude boy or nothing pour son défi perso sur le thème de l'idéologie punk.
J'aurais pu faire un paquet d'autre truc sur ce thème, mais j'avais une furieuse envie depuis quelques temps de dessiner une foule de zombie, l'image est donc venue tout de suite dans ma tête, influencé par mes récentes lecture du comics Hellblazer, qui à pour personnage principal un magicien prolo ancien punk londonien et au cynisme très grinçant, qui passe son temps à empêcher l'enfer de prendre l'humain par les couilles (avec plus ou moins de succès d'ailleurs). J'avais aussi en tête les peintures torturées de l'artiste Otto Dix, qui à su représenter avec génie, la folie de la première guerre ("assaut sous les gaz" ou encore "dix soldats blessés" et bien sur la sublime "les 7 péchés capitaux")
Enfin bref, me voila donc partie, dans un trip assez spontané, car c'est bien ça le punk, hurler sa rage spontanément. Et l'acrylique, technique que je ne maitrise pas spécialement se prêtait bien à ce jeu.
Le symbole sur les boucliers est une invention, reprenant les critères les plus usités à tout symbole facho. Une rune nordique celle de Tyr, la justice, un brin de religion et les deux éclairs (qui font pensé au symbole ss), clin d'oeil à une arcane majeur, la maison dieu, ou l'on voit une tour frappée par un éclair. Des symboles normalement bénéfiques, et c'est cette ambiguïté que je voulais représenter, car les pire idéologies n'étaient elles pas motivées par le fait qu'ils pensaient avoir raison et agir pour le bien commun de leur nation?
Face à cette vague nauséabonde, un keupon.... pas d'armes, pas de violence non, une guitare, et ses slogans parce que voila, pour moi, l'art, la culture, et surtout la musique de cette idéal est un message bien plus pertinent que touts les coups de poings et coups de rangos qu'on puisse donner.
Il suffit de voir comment les gens partage encore "les jeunes emmerdes le front national" des Béruriers aujourd'hui sans pour autant être dans le mouvement punk.
C'est ça le punk pour moi, combattre des trucs moches tout en acceptant l'idée que la mocheté, c'est juste humain.
La musique étant ma principale source de motivation je vous mettrais ce morceau. J'ai hésité longuement, j'aurais pu mettre du clash, du crass, du sex pistols. Mais je suis française et de la génération 80, alors se sera "le manifeste" des bérus. Parce qu'à mon humble avis c'est celle là qui colle le mieux.

https://www.youtube.com/watch?v=nV4SN-Mipug
Salut à toi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire