Bientôt dans vos oreilles – Découverte musicale n°3 de Mad Sugar : Streetlight Manifesto



Bientôt dans vos oreilles – Découverte musicale n°3 de Mad Sugar : Streetlight Manifesto


Et oui, c'était un passage obligatoire, je ne pouvais pas tenir une chronique musicale sans aborder le sujet Streetlight Manifesto. C'est selon moi le groupe qui représente le mieux l'esprit alternatif, et chacun de leur album est un chef d'oeuvre.


A l'origine du groupe, Tomas Kalnoky, guitariste chanteur et auteur-compositeur, connu pour avoir fait partie auparavant du groupe de ska Catch 22. Tomas avait alors été contacté à l'époque par un trompettiste qui l'avait chargé d'une mission : créer la quatrième vague de ska (rien que ça). Tomas décide ensuite de quitter ce groupe pour poursuivre ses études. Après ça, il décide de fonder Streetlight Manifesto en 2002.


Et c'est au moment où Streetlight Manifesto atteint son apogée qu'une interview fait le tour d'internet : Tomas Kalnoky avoue n'avoir en réalité que très peu de rapport avec le ska. Aussitôt les réactions fusent sur internet : "Probablement le meilleur groupe de ska du monde prétend qu'il ne joue pas du ska". Mais alors, où puise-t-il son inspiration ? Et bien dans les musiques des années 50-60, et dans la musique gitane, ce qui explique leur côté "world music".


Les textes sont d'une très grande richesse, ils abordent la plupart du temps des moments intimes de la vie du chanteur, doublés de réflexions qui tournent beaucoup autour de la vie et de la mort. Il est a noter également qu'un grand nombre des chansons ont été enregistrées en versions acoustiques qui mettent les textes en avant, donnant un côté intimiste aux chansons que certains préfèrent aux versions du groupe. Très bon si vous préférez écoutez les morceaux tranquillement, sans agressivité. http://youtu.be/35235rr3WQs


Tomas Kalnoky est également à l'origine du projet Bandits Of The Acoustic Revolution : d'autres compositions, toujours dans la même thématique, mais cette fois en version orchestrale. http://youtu.be/jvs6FWrhecU

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire