Pendant ce temps : Découverte LMG Névroplasticienne !


Névroplasticienne née au siècle dernier
Vit et travaille à Paris


Après un cursus en Lettres, Arts du spectacle et Arts Plastiques, LMG a été élève de l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq, à Paris. Aujourd’hui Professeur Agrégé et actuellement Doctorante au sein de l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, elle est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre, illustrations et textes publiés notamment aux éditions Les Ames d’Atala. Pratiquant la sculpture et le dessin, LMG oriente ses recherches plastiques autour des névroses, de la finitude et de la décadence. A travers l’ensemble de son parcours, cette névroplasticienne tente de dépasser sa peur de la mort en utilisant celle-ci comme moteur de création.


Névroplasticienne: terme inventé par LMG. n.f. 2011. Personne ayant pour médium d’expression artistique des techniques ou des supports matériels fondés sur ses propres névroses ou celles de son entourage. Personne recueillant les névroses d’inconnus pour en faire des créations. Habitude, nécessité, plaisir, goût bizarre pour l’utilisation des névroses comme base et stimulant de création. adj: Névroplastique : se dit d’une création conçue sur le principe du don contre don.







Depuis juin 2011 LMG diffuse un appel à contribution. Cette sollicitation invite amis, famille, collègues et inconnus, à imaginer et raconter par écrit leur propre mort. Dans un premier temps, entre le conte nécrologique et le récit testamentaire, les participants livrent par courrier postal le récit imaginaire de leur ultime départ. Après un premier travail de lecture, d’analyse et d’interprétation des textes reçus, LMG numérote, classe et référence les courriers avant de commencer le travail graphique à proprement parler: chaque réponse plastique est une interprétation graphique d’une confidence textuelle. Dans un second temps, pour chaque réponse reçue, LMG réalise un dessin au graphite et à la mine de plomb qui, sera ensuite offert à celles et ceux ayant participé. Ainsi, en faisant de la mort l’axe nodal de sa démarche, en sollicitant les autres à en parler, LMG tente d’en briser le tabou, si puissant dans nos sociétés occidentales actuelles.

Son projet actuel sur les épitaphes ( auquel je participerais) :

Le principe de mon projet EPITAPHES est "simple", et ce projet consiste a recueillir 365 courriers postaux pour que je réalise 365 dessins.
 Il suffit d'imaginer par écrit VOTRE propre mort, et de me l'envoyer à LMG 33 bis rue Lepine 93500 Pantin, FRANCE. Je réalise ensuite un dessin en fonction de votre lettre, et je vous offre le dessin au terme du projet.
 Vous pouvez consulter les premieres epitaphes notamment sur mon petit site à cette adresse http://lmg-nevroplasticienne.com/?page_id=91

 Les textes resteront confidentiels, les identités aussi. il y aura seulement vos initiales date et lieu de naissance sous votre dessin. votre texte peut etre court ou long, avec ou sans fautes, avec ou sans ratures, à l'encre bleue, noire, rouge, à la 1ere personne, sous forme de dialogue, de poème, de chanson, de haïku etc.... tout est possible et votre dessin sera réalisé a partir de ce que vous aurez rédigé.

Enfin, les 365 dessins seront publiés dans un grand livre aux editions Les ames d'atala. j'espère sincèrement pouvoir vous compter aussi parmi les 365 heureux élus !

 Amicalement, LMG

PS: je précise que l'argent n'est pas en question ici, j'offre les EPITAPHES, je ne les vends pas !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire